pierres en bijouterie

Les pierres en bijouterie : entre vertu et esthétisme

En bijouterie, les pierres tiennent une place importante en fonction du créateur qui les utilise. Ceux qui en parent leurs créations le font souvent pour des raisons d’esthétisme, moins pour leurs vertus thérapeutiques ou symboliques. Même si cette dernière approche peut revêtir une certaine importance pour des bijoux eux-mêmes supposés transmettre un message symbolique, comme par exemple les bijoux de sentiments.

Pour ma part, en tant que créatrice des bijoux STELLA & moi, l’esthétisme d’une pierre prime dans le choix que j’en fais avant toute autre considération. L’aspect thérapeutique ne me préoccupe nullement. Je laisse la lithothérapie à ceux qui maitrisent cette approche. Je demeure dans mon domaine qui est la création artistique d’un bijou, sa beauté. L’esthétisme et l’équilibre d’une pièce de bijouterie me concerne davantage. D’expérience, je sais que certaines de mes clientes attachent une grande importance aux pierres utilisées dans mes créations. Comme je ne procède que très très rarement à des associations de pierres, je ne pense pas commettre d’impair en la matière.

pierres en bijouterie

Mon utilisation des pierres en bijouterie

Dans mon propre travail, j’associe des pierres de gemme à du laiton doré à l’or fin 24 carats dans certains de mes bijoux. J’ai choisi de travailler avec une couleur d’or nommée « champagne« . Elle n’est pas trop jaune et a une sorte d’aspect quelque peu « mat« , si l’on peut dire. Cette couleur se marie parfaitement avec de nombreuses couleurs de pierres usuelles en bijouterie.

Pierres de couleur « noir »

J’aime rehausser l’or avec des pierres noires car je trouve que ces deux teintes s’allient vraiment parfaitement. J’ai créé une Collection sobrement appelée « Noir & Or » qui regroupent toutes ces pièces.

Noir et or une collection de bijoux STELLA & moi avec de l'onyx, pierres de bijouterie
©STELLA & moi – Bijoux de créatrice – Or brossé et onyx

Je travaille avec plusieurs pierres de prédilection :

  • l’onyx mat (sous forme de perles rondes, de tailles variables)
  • la tourmaline brute (sous forme de pièce massive, en pendentif) ou polie et brillante (sous forme de perles rondes)
  • la pierre de lave (perles de différentes tailles et formes, aussi bien rondes que carrées…). A propos de la pierre de lave, j’ai proposé un tutoriel afin de réaliser un bijou parfumé avec cette matière très originale… Avec ce tuto pas-à-pas c’est à vous de devenir la créatrice 😉
  • l’obsidienne, qui est une sorte de verre volcanique (sous forme de pendentifs sculptés par des artistes incroyables)

Ce sont les pierres que j’utilise actuellement mais rien ne dit que ce petit panel ne va pas s’élargir au fil du temps… La bijouterie offre des possibilités infinies…

Le jade, pierre fétiche

J’aime le jade au-delà de toute mesure. L’étendue de ses teintes de verts (ma couleur préférée devant toutes les autres), du plus clair presque blanc au plus sombre presque noir, permet une utilisation incroyablement vaste.

De plus, je trouve que le vert et l’or sont très bien assortis pour donner douceur et aspect naturel à un bijou discret mais cependant original.

Le jade sculpté devient parfois la pièce maitresse d’un de mes bijoux. L’ensemble s’articule alors autour d’elle pour trouver une harmonie qui la mettra encore plus en valeur. Dans ce cas précis, je réalise une pièce unique afin de souligner la particularité du bijou en question.

Les lecteurs de cet article ont également consulté : « Le jade… et petite histoire de mon bouddha de jade ».

La passion des pierres

Certains créateurs vouent une véritable passion aux pierres. En fonction des pierres utilisées et de leur rareté, nous parlerons de joaillerie ou de haute joaillerie.

Mais pour certains grands joailliers, le choix résulte d’avantage d’une question de cœur ou de passion… voire de contrainte. Afin d’argumenter cette affirmation, je veux évoquer un joaillier dont le travaille me subjugue : Jean Vendome. Un artiste pas très connu du grand public et pourtant un visionnaire incontournable qui a révolutionné la haute joaillerie.

C’est un grand amoureux des pierres, comme des minéraux. Il fut le premier à faire entrer en joaillerie ces derniers à cause des contraintes financières de ses débuts. Ne pouvant se permettre d’acheter des pierres précieuses pour ses premières créations, il utilisa des minéraux et cristaux qui se révélèrent tout à fait à leur place dans une joaillerie moderne et originale.

Je pense que chaque créateur a « sa pierre » de prédilection. Elle s’impose bien souvent d’elle même après quelques années de pratique de la bijouterie.

Les vertus des pierres

Plus que les vertus thérapeutiques (domaine de la lithothérapie), je m’attache, pour ma part, davantage aux vertus symboliques des pierres.

Elles sont souvent accompagnées de légendes ancestrales, en provenance de pays lointains, en des temps immémoriaux… Et là, curieusement, plus c’est impalpable et plus cela me parle. J’aime ces légendes situées entre l’onirisme et le fabuleux. Je suis toujours friande de ces histoires extraordinaires.

L’esthétique des pierres en bijouterie

Au-delà de sa rareté qui donne davantage de valeur au bijou, le choix de la pierre utilisée en bijouterie dépend surtout de son aspect esthétique, sa beauté, sa couleur, ses particularités, sa provenance…

La couleur

Bien souvent c’est la couleur qui va guider le choix sur une pierre plutôt qu’une autre. En fonction des associations prévues, certaines couleurs s’allient mieux que d’autres :

  • or et noir (ma collection éponyme)
  • argent et turquoise
  • or et blanc (mes collections Mahina avec des perles de cultures ou Naga avec de la nacre)
  • etc…

La forme

Lors du sertissage, la forme de la pierre revêt, en plus de la couleur, une vraie importance. Cependant, le sertissage s’adapte assez bien quelle que soit la forme initiale de la pierre.

L’harmonie de la forme d’une pierre joue pour beaucoup dans l’équilibre d’un bijou.

La texture

Les pierres se présentent en bijouteries sous deux textures principales :

  • polies et lisses
  • brutes

En ce qui concerne les pierres précieuses, elles sont généralement ensuite taillées selon un ensemble de facettes dont la symétrie est étudiée et normalisée.

L’importance des pierres en bijouterie

L’ajout de pierres sur un bijou intervient à plusieurs niveaux en apportant toujours un plus indéniable :

  • une connaissance et souvent un « amour » des pierres
  • un savoir-faire de sertissage, mise en griffes…
  • une touche de couleur harmonieuse
  • une signature de créateur reconnaissable

La présence d’une pierre sur un bijou n’est jamais un acte anodin. Elle a toujours une signification. C’est un parti pris du créateur pour un résultat final en accord avec ses attentes créatives et esthétiques.


Cet article est écrit par Estelle, la créatrice des bijoux STELLA & moi. Je vous propose de partager mon univers… Chaque semaine, recevez le RDV STELLA & vous. Il s’agit d’un courriel qui nous permet de tisser des liens. Je vous emmène dans ma vie de créatrice, dans mon atelier, dans mes projets et mon actualité. Pour cela, il vous suffit d’utiliser le formulaire d’inscription ci-dessous…

Laisser un commentaire